Conférences passées

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

1997

1996

1995

1994

1993

1992

1991

Docteur Philippe BERGEROT :histoire de la radiothérapie

Docteur Philippe BERGEROT :histoire de la radiothérapie

 La radiothérapie :histoire , évolution, avenir par le Dr.PH.Bergerot chef de service au Centre hospitalier deSaint-Nazaire

 

Plus de 190 000 patients ont été traités par radiothérapie en 2016. La place de cette technique est majeure dans les protocoles de traitement des cancers, à coté de la chirurgie et des traitements médicaux oncologiques.

La radiothérapie a connu, ces deux dernières décennies, des évolutions technologiques majeures, avec l'apparition de techniques de "haute" et de "très haute précision" qui permettent d'optimiser la dose reçue sur tout le volume tumoral en protégeant de façon optimale les tissus sains.

Depuis 2012, l’activité globale des centres a augmenté de 10% (en nombre de patients) et de 5% (en nombre de séances) pour atteindre 192 000 patients et un peu plus de 4,1 millions de séances en 2016.

Les techniques de traitement évoluent également. Les irradiations en conditions stéréotaxiques progressent qu’elles soient intra  ou extra crâniennes . De plus, près de 90% des centres pratiquent, en 2016, la RCMI (avec ou sans arcthérapie volumique) et 25% des centres pratiquent la radiothérapie 4D.

 

Que de chemin parcouru depuis 1896, la découverte des rayons X par Roentgen et le premier traitement par radiothérapie à Lyon.

Après une longue période de tâtonnements empiriques qui voit la radiothérapie expérimentée sur de  nombreuses affections (cancers, maladies cutanées, tuberculose, syphilis, épilepsie, maladies parasi­taires, etc.) et où les déboires sont nom­breux, le facteur chance va jouer un rôle considérable. Malgré́ le fait que les médecins travaillent complètement à l'aveugle et avec des appareils extrêmement rudimentaires, certains cancers de la peau sont si sensibles aux rayons X qu'ils parviennent à être guéris.

C'est après la première guerre mondiale que la cancérologie donc la radiothérapie se sont organisées sous l’impulsion de Clau­dius Regaud, devenu collaborateur de Justin Godart, le responsable du secrétariat d'Etat au service de santé et fondateur de la Ligue contre le cancer.  Leur objectif a été de créer des centres de traitements spécialisés associant chirurgie, traitements par les radiations et les laboratoires d’anatomopathologie, centres pensés en fonction du mode pluridisciplinaire rendu nécessaire par la chirurgie de guerre.  Pour eux la radiothérapie s’inscrivait comme un processus d’évolution lié à la marche des innovations thérapeutiques c’est ce que nous allons voir lors de cette présentation.

 Conférence Hôtel Ibis de Pornichet à 19h, entrée 5€, gratuit pour les adhérents d' ECLAT