Association ECLAT

Logo historique de l'association' title=

Des Hautes terres d’Ecosse à l’extrème pointe de l’Andalousie, de Scapa Flow à Gibraltar s’étire l’Arc Atlantique. Vingt-trois régions littorales bordent cette façade atlantique de l’Europe.

Au début des années 90, le concept d’Arc Atlantique fut forgé pour mettre en évidence la communauté de destin qui unissait cet ensemble géographique tourné vers les activités maritimes et le grand large.L’idée était de montrer qu’au moment où l’Europe se recentrait sur l’axe Rhénan, l’Italie lombarde et la mer du Nord, l’Europe celtique devait s’affirmer voire se réaffirmer économiquement mais aussi culturellement.

C’est tout le sens de la réflexion que Joseph Martray, l’un des créateurs et organisateurs du Comité d’Etude et de Liaison des Intérêts bretons(CELIB), l’un des pères fondateurs de la Bretagne moderne, livra dans un petit livre toujours d’actualité, « Nous qui sommes d’Atlantique ».

C’est ainsi que fut crée en 1991, à Pornichet, « La plage des libraires », lieu culturel par excellence, l’Association « Etudes et Connaissances du Littoral Atlantique(ECLAT).

Tout naturellement, Joseph Martray en fut le président fondateur.

L’idée était de convier tous ceux qui avaient quelque chose à dire et à proposer au grand public concernant le devenir de cettte grande région maritime et littorale de l’Europe , cadre de notre existence quotidienne.

Dans cette perspective, notre association, tout au long de ces années a invité écrivains, artistes, universitaires, chercheurs, spécialistes de la défense, scientifiques, historiens, géographes, chefs d’entreprise. A raison d’une rencontre par mois plus de deux cents conférences ont été prononcées. Peu à peu le domaine d’étude s’est élargi, tout en privilégiant cette « connaissance du littoral Atlantique », objet même de l’esprit fondateur. Cette évolution est bien naturelle puisque notre objectif est de démontrer la double capacité d’attraction et de rayonnement de notre littoral.

Par ailleurs, ECLAT, a organisé chaque année des visites conférences sur la plupart des sites emblématiques du Grand Ouest. Quelques exemples : la citadelle de Port-Louis et le musée de la Compagnie des Indes, Rochefort, l’Hermione et la maison de Pierre Loti, Le parc de Maulévrier, Brouage, les Haras et les forges d’Hennebont, et, à Nantes les Machines de l’Ile et le château des ducs de Bretagne etc…

Différentes expositions sont également conçues par l’association, seule ou en partenariat.

Au-dela de cette vocation affirmée pour l’information et la communication, ECLAT, privilégie la réflexion conviviale et l’ouverture. La tradition d’ECLAT a toujours été de traiter les problèmes les plus divers, la qualité et la réputation des intervenants en témoignent, dans un climat de discussion et de débat chaleureux, animé et amical. Nos membres sont convaincus que c’est ainsi que l’on fait progresser les idées. C’est dans cet esprit que notre président fondateur avait lancé notre association, c’est de cette façon que le Dr. Yves Sorin, qui lui succéda, avait compris son rôle et c’est dans cette même ligne que nous poursuivons notre action.

Christiane Empereur.
Présidente d’ECLAT.Novembre 2012