20/03/2010 : BOIS Jean- Pierre : Histoire de la construction de l'Europe

BOIS Jean-Pierre
BOIS Jean-Pierre
L'idée d'Europe, lentement mise en forme depuis 1950, n'est pas nouvelle.
Après l'unité de l'Empire romain, plus méditerranéenne qu'européenne, et la tentative impériale carolingienne, limitée à un Occident étroit, la Chrétienté a fait l'unité d'une Europe qui n'a pas encore de nom, et a vu s'opposer deux principes de domination universelle, le spirituel incarné par la papauté, le temporel incarné par l'Empire. Au XVIe siècle, les premiers Etats sont nés et morcellent l'Occident en quelques grands territoires, dont l'histoire entre le XIVe et le XXe siècle est marqué par le fait constant de la guerre. La paix est une aspiration aussi constante, et fait l'objet d'un grand nombre de réflexions théoriques, de Sully à Kant, du comte de Saint-Simon à la Paneurope de Coudenhove-Kalerghi, qui ont en commun d'imaginer obstinément des constructions européennes, fondées sur l'évidence d'un patrimoine culturel commun, et sur l'illusion de la capacité des rois et des nations à accorder entre eux leurs ambitions, leurs droits, et leurs conceptions politiques, avec pour objectif la mise en place d'une institution européenne commune et souveraine. Tous les projets ont été qualifiés de chimères, et ont échoué - avant l'Europe de Monnet, Schuman, Gasperi, Adenauer. Mais ils ont inlassablement associé l'idée d'Europe à la paix, et en ont exploré les voies pendant six siècles.